Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Un choix d'œuvres Costumes - Bijoux

Bague de mariage
Bague de mariage

XVIe siècle
Or et émail
Diam : 1,9 cm

Photo Gilles Berizzi. Réunion des Musées Nationaux, Paris
 
Collection Strauss, don Rothschild
Dépôt du musée national du Moyen Âge, Paris D.98.4.36

Remise par le marié à son épouse, la bague perpétuait le principe d’acquisition pratiqué dans la Haute Antiquité. L’inscription Mazal Tov (bonne chance !), traditionnelle chez les ashkenazes, identifie cette bague comme juive ; elle exprime le vœu que l’événement bénéficie d’une configuration favorable des astres.
Le fin travail d’orfèvrerie, caractéristique de Venise, reprend des motifs byzantins — fleurons, formes architecturales — qu’il mêle à la tradition médiévale. Les bagues de mariage étaient un bien familial et n’appartenaient pas à la mariée. Elles se transmettaient de génération en génération. Il est probable qu’étant donné leur taille exceptionnelle, elles se portaient sur des gants.
----------------------
----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme