Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Un choix d'œuvres Lapidaire - Numismatique

Stèle funéraire
Stèle funéraire

1281
Calcaire
1,3 x 55,5 x 10 cm

Photo Adam Rzepka. Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, Paris
 
Dépôt du Musée National du Moyen-Âge, Paris

Suivant l'usage ashkenaze, les stèles funéraires des cimetières parisiens étaient dressées en terre sur des fosses individuelles. Cette stèle, portant la date de l'année 1281, fut trouvée en 1849 sur l'emplacement de l'ancien cimetière situé entre la rue Pierre-Sarrazin et la rue de la Harpe.
L'épitaphe est rédigée en langue hébraïque, et, suivant l'ordre traditionnel, nous livre la titulature rabbinique de deux maîtres parisiens :
« Ceci est la stèle funéraire de notre maître le rabbin Rabbi Salomon, fils de notre maître le rabbin Rabbi Judah, qui s'en fut au jardin d'Eden le jour de Shabbat de la péricope Qorah l'an 5 mille 41 du comput, que sa mémoire "subsiste" pour la vie du monde futur, que son âme soit liée dans le faisceau des vivants. »
----------------------
----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme