Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Un choix d'œuvres La synagogue

Ornements de bâton de Torah, rimmonim
Ornements de bâton de Torah, rimmonim

vers 1763
Argent et vermeil
44 x 12 cm

Photo Gilles Berizzi. Réunion des Musées Nationaux, Paris
 
Collection particulière

Ces ornements en forme de tour se rattachent au type de rimmonim fabriqués en Hollande, qui s'inspiraient des clochers des églises. L'édifice complexe est composé de trois étages hexagonaux supportés par des colonnes ; le décor minutieux restitue balustrades, pots et dessin des toitures ; les clochettes doivent signaler le passage de l'officiant portant la Torah dans les rangs des fidèles.

Ces rimmonim ont été dédiés à la synagogue par Samuel de Pinto, qui était issu d'une des plus illustres familles marranes portugaises des Pays-Bas. Implantés à Rotterdam dès 1646, les frères Pinto y établirent une banque de commerce et créèrent une yeshivah qu'ils transférèrent à Amsterdam, où ils s'installèrent en 1669. Ils devinrent rapidement la famille la plus puissante de la communauté portugaise, et fondèrent la fameuse synagogue, la Esnoga. La famille avait d'amples ramifications ; Samuel de Pinto fut moins célèbre que son contemporain Isaac de Pinto, le philosophe qui répondit à Voltaire à propos des opinions qu'il avait publiées sur les juifs.
----------------------
----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme