Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Un choix d'œuvres Peinture - Sculpture

Portrait d'Adolphe Crémieux (1796-1880)
Portrait d'Adolphe Crémieux (1796-1880)

Jules Jean Antoine Lecomte du Noüy (Paris, 1842 - Paris, 1923)
1878
Huile sur toile
121 x 120 cm

Photo Gilles Berizzi. Réunion des Musées Nationaux, Paris
 
Dépôt du musée d'Orsay, Paris

Isaac Adolphe Crémieux (1796-1880) consacra sa vie à la cause libérale et à la défense du droit des juifs dans le monde. Né en 1796, à Nîmes dans une ancienne famille du Comtat Venaissin, il est le premier élève juif admis au Lycée impérial à Paris. Avocat du barreau de Nîmes, il refuse de prêter le serment more judaico ; son combat conduira à l'abolition du serment en 1846. Installé à Paris après 1830, il entre au Consistoire central, dont il sera nommé président en 1843 ; il joue un rôle crucial en 1840 dans l'affaire de Damas (une accusation de meurtre rituel), aux côtés de Moses Montefiore.

Élu député en 1842, ministre de la Justice du gouvernement provisoire en 1848, il se retire de la vie politique sous le Second Empire, et se consacre aux affaires juives ; il est nommé président de l'Alliance israélite universelle en 1864 et y oeuvrera jusqu'à sa mort, à la défense des communautés juives opprimées dans le monde. Il revient au gouvernement en 1870. Son nom reste attaché au décret par lequel, en 1870, la nationalité française est accordée aux juifs d'Algérie. Il est nommé sénateur à vie en 1875.
----------------------
----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme